Shutdown aux États-Unis : Le bras de fer politique qui Ă©branle le pays de l’Oncle Sam.

shutdown aux etats unis style photographie princ 3 0 4923

Sommaire

Il est facile de visualiser le terme shutdown comme une paralysie du gĂ©ant amĂ©ricain. Pourtant, l’histoire nous a prouvĂ© que le tableau n’est pas aussi sombre. Prenons pour exemple le shutdown de 2018 sous l’administration de Donald Trump. Ce dernier marquait un des plus longs de l’histoire des États-Unis, durant presque deux mois. Pourtant, une fois le budget votĂ©, la normalitĂ© a repris ses droits assez rapidement. Alors, qu’en est-il vraiment ?

Le Shutdown, un outil de pression politique

La premiĂšre chose Ă  comprendre, c’est que le shutdown n’est pas qu’un simple blocage administratif. Au contraire, il s’avĂšre ĂȘtre un outil de pression politique redoutable. Le refus de validation du budget de l’Etat devient alors une arme de choix dans l’arsenal des politiciens, leur permettant de faire entendre leur voix.

Cette fois-ci, c’est le camp rĂ©publicain qui est Ă  l’origine de ce blocage. Mais ne nous y trompons pas, cette pratique est loin d’ĂȘtre l’apanage d’un seul camp. Au fil des annĂ©es, dĂ©mocrates et rĂ©publicains ont tour Ă  tour utilisĂ© cette stratĂ©gie, transformant les administrations vitales du pays en champs de bataille politiques.

Les consĂ©quences d’un shutdown : entre rĂ©alitĂ© et fantasme

Toutefois, il ne faut pas imaginer un tableau apocalyptique. En effet, toutes les administrations vitales du pays ont depuis longtemps adoptĂ© la culture de la provision, permettant ainsi de prĂ©venir d’Ă©ventuels shutdowns. Ainsi, les hĂŽpitaux, la police ou encore l’armĂ©e ne verront pas leur fonctionnement perturbĂ© en profondeur.

Cependant, il est vrai que certains secteurs pourraient en pĂątir. Ainsi, quelques parcs nationaux amĂ©ricains pourraient devoir refuser du public dans les prochains jours. De mĂȘme, certains professeurs dans les comtĂ©s moins prĂ©voyants pourraient utiliser ce prĂ©texte pour ne pas rejoindre leurs classes. Mais il s’agit lĂ  de situations isolĂ©es, loin de la paralysie totale tant redoutĂ©e.

Article complĂ©mentaire   Minelli, un nouveau chapitre douloureux de l'industrie de la chaussure française

Un débat politique sur fond de budget

C’est dans ce contexte que se joue la querelle sur le budget. Cette derniĂšre alimente le dĂ©bat politique et offre aux figures de la Chambre des ReprĂ©sentants une belle occasion d’user de superlatifs et de discours enflammĂ©s. Pourtant, loin de ces joutes oratoires, le vĂ©ritable enjeu se trouve ailleurs.

L’aide militaire Ă  l’Ukraine, pierre angulaire du dĂ©bat

En effet, le vĂ©ritable sujet qui cristallise les tensions est l’aide militaire Ă  l’Ukraine. Il s’agit lĂ  d’un sujet sĂ©rieux qui mĂ©rite qu’on s’y attarde. Que pensent rĂ©ellement les RĂ©publicains de cette aide ? Qu’en est-il de l’opinion amĂ©ricaine en gĂ©nĂ©ral ?

Il est Ă©vident que la perspective d’un shutdown n’aide en rien Ă  l’apaisement de la situation. Au contraire, elle ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu, attisant les passions et alimentant les tensions.

Conclusion

En dĂ©finitive, il serait hĂątif de parler de paralysie face Ă  un shutdown. Certes, cette situation n’est pas sans consĂ©quence, mais elle est loin de marquer un arrĂȘt total de la vie administrative amĂ©ricaine. Il s’agit avant tout d’un bras de fer politique, mettant en lumiĂšre les divergences d’opinion sur des sujets clĂ©s comme l’aide militaire Ă  l’Ukraine.

Ainsi, alors que la perspective d’un nouveau shutdown plane sur le pays de l’Oncle Sam, il est primordial de porter un regard lucide sur la situation. Entre rĂ©alitĂ© et fantasme, le shutdown reste un enjeu majeur dans la Politique amĂ©ricaine, plus que jamais sous le feu des projecteurs.

Retour en haut