Quand la cohabitation entre l’homme et le requin devient problĂ©matique: le cas de la Nouvelle-CalĂ©donie

requin nouvelle caledonie

Sommaire

Au grĂ© des flots de l’ocĂ©an Pacifique, la Nouvelle-CalĂ©donie, vĂ©ritable paradis tropical, est confrontĂ©e Ă  une question complexe et dĂ©licate : comment cohabiter de maniĂšre sĂ©curisĂ©e avec les requins, ces prĂ©dateurs marins souvent mal compris et craints. Et si le problĂšme n’Ă©tait pas tant les requins en eux-mĂȘmes, mais plutĂŽt notre rapport Ă  ces crĂ©atures et Ă  leur environnement ?

Une cohabitation de plus en plus tendue

On ne compte plus les attaques de requins sur l’Homme Ă  travers le monde. Cependant, c’est un chiffre qui reste relativement faible en comparaison avec d’autres animaux tels que les hippopotames, les chiens ou encore les moustiques. En Nouvelle-CalĂ©donie, le problĂšme principal rĂ©side dans une recrudescence d’attaques qui a engendrĂ© une vĂ©ritable psychose chez les habitants.

Brigitte, victime d’une attaque en janvier 2023, tĂ©moigne : « J’ai senti quelque chose d’hyper violent derriĂšre mon dos. Je me suis retournĂ©e et lĂ , je me suis retrouvĂ©e en face de la gueule du requin qui Ă©tait hors de l’eau. » Depuis cette attaque, la baignade est interdite dans certaines zones et des campagnes d’abattage ont Ă©tĂ© mises en place. Mais est-ce vraiment une solution ?

L’abattage des requins : une solution controversĂ©e

En rĂ©ponse aux attaques, les autoritĂ©s ont dĂ©cidĂ© d’organiser des campagnes d’abattage. En 2023, plus de 100 requins ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© tuĂ©s. Certains voient dans cette solution une maniĂšre efficace de rĂ©duire les attaques, une idĂ©e renforcĂ©e par le fait que l’Ăźle de la RĂ©union n’a signalĂ© aucune attaque de requin depuis quatre ans, grĂące Ă  une politique d’abattage similaire.

Cependant, l’efficacitĂ© de cette mĂ©thode reste contestĂ©e. En effet, les requins sont des animaux migrateurs, notamment le requin-tigre qui peut parcourir jusqu’Ă  750 km. Il est donc impossible de garantir que l’abattage de requins dans une zone donnĂ©e aura un impact significatif sur le nombre d’attaques.

Article complĂ©mentaire   Quand la canicule s'empare de l'Europe et du monde : une semaine de feu en perspective

Les consĂ©quences dĂ©sastreuses de l’abattage sur l’Ă©cosystĂšme

Les consĂ©quences de l’abattage sur l’Ă©cosystĂšme sont bien rĂ©elles. Outre les requins, de nombreuses autres espĂšces marines sont accidentellement capturĂ©es et tuĂ©es lors de ces campagnes.

Par ailleurs, la santĂ© des populations de requins est Ă©galement menacĂ©e. Le requin-bouledogue et le requin-tigre, les espĂšces les plus souvent abattues, sont classĂ©s comme « vulnĂ©rables » et « quasi menacĂ©s » d’extinction respectivement par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Si l’on ajoute Ă  cela les pressions environnementales actuelles, comme le changement climatique et l’urbanisation, il est clair que ces pratiques d’abattage pourraient mettre en pĂ©ril l’Ă©quilibre dĂ©licat de nos Ă©cosystĂšmes marins.

Des alternatives Ă  l’abattage

Face Ă  ce constat, des alternatives Ă  l’abattage sont envisagĂ©es. L’installation de protections anti-requins dans certaines baies est une premiĂšre mesure. De plus, l’usage de technologies innovantes comme les drones ou l’intelligence artificielle pour surveiller les mouvements des requins pourrait Ă©galement s’avĂ©rer utile.

Enfin, l’information et la sensibilisation sur le comportement des requins et les risques associĂ©s sont essentielles. ConnaĂźtre ces animaux, comprendre leur comportement et apprendre Ă  cohabiter avec eux permettrait de rĂ©duire les attaques tout en prĂ©servant ces espĂšces et leur Ă©cosystĂšme.

Vers une cohabitation plus pacifique ?

La question de la cohabitation avec les requins est loin d’ĂȘtre simple. Elle nĂ©cessite de prendre en compte Ă  la fois la sĂ©curitĂ© des humains et la prĂ©servation de ces espĂšces et de leur environnement. À l’heure actuelle, la solution ne semble pas ĂȘtre l’abattage, mais plutĂŽt une combinaison de mesures incluant l’information, la surveillance et la protection.

Article complĂ©mentaire   Les tortues marines de la cĂŽte adriatique: une mission de prĂ©servation en Italie

C’est un dĂ©fi complexe, mais essentiel pour prĂ©server la richesse de nos ocĂ©ans. Il est grand temps de changer notre regard sur ces crĂ©atures, de passer de la peur Ă  la comprĂ©hension, et de trouver une voie mĂ©diane qui respecte Ă  la fois notre sĂ©curitĂ© et le fragile Ă©quilibre de nos Ă©cosystĂšmes marins.

La cohabitation pacifique avec les requins est peut-ĂȘtre un idĂ©al, une utopie mĂȘme. Mais c’est une utopie vers laquelle nous devons tendre, pour le bien de notre planĂšte et de tous ses habitants.

Retour en haut