Quand la canicule s’empare de l’Europe et du monde : une semaine de feu en perspective

quand la canicule s empare de l europe et du monde

Sommaire

C’est un Ă©tĂ© qui va marquer les mĂ©moires. Dans de nombreuses rĂ©gions du globe, les tempĂ©ratures sont littĂ©ralement en train d’exploser les compteurs. De l’Italie Ă  la Floride, en passant par le Japon, la canicule s’installe avec une intensitĂ© rarement vue. Un coup d’Ĺ“il sur le mercure suffit pour comprendre : c’est chaud, très chaud mĂŞme. Et ce n’est pas près de s’arrĂŞter.

L’Europe en proie Ă  une chaleur suffocante

En Europe, l’Italie est particulièrement touchĂ©e. Dans certaines rĂ©gions, comme la Sardaigne, le mercure pourrait grimper jusqu’Ă  48 degrĂ©s. Vous avez bien lu, 48 degrĂ©s ! A Rome, la capitale italienne, la chaleur est si Ă©crasante qu’elle pourrait faire fondre le marbre de ses monuments millĂ©naires. Et pourtant, cela ne dĂ©courage pas certains touristes qui patientent pour visiter le ColisĂ©e. Certains ont trouvĂ© la parade en optant pour une location avec piscine, leur refuge jusqu’Ă  3 heures de l’après-midi.

D’autres, Ă©quipĂ©s de petites serviettes, s’en servent pour se rafraĂ®chir tandis que d’autres encore n’hĂ©sitent pas Ă  consommer de grandes quantitĂ©s d’eau pour Ă©viter la dĂ©shydratation. Une mesure essentielle alors que le corps est mis Ă  rude Ă©preuve par ces tempĂ©ratures extrĂŞmes.

Au Vatican, la ferveur ne faiblit pas malgré la canicule

MĂŞme au Vatican, la chaleur n’empĂŞche pas la ferveur des pèlerins. Parmi eux, un groupe de pèlerins africains, habituĂ©s aux tempĂ©ratures tropicales, sont surpris par le climat de la place Saint-Pierre. « Nous avons constatĂ© que depuis que nous sommes arrivĂ©s, il fait très chaud ici, on a du mal Ă  s’adapter », confie l’un d’eux. Une situation d’autant plus surprenante qu’ils trouvent la tempĂ©rature plus chaude qu’en Afrique, notamment en RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo, leur pays d’origine.

Article complĂ©mentaire   Les tortues marines de la cĂ´te adriatique: une mission de prĂ©servation en Italie

La vague de chaleur se propage aux États-Unis

De l’autre cĂ´tĂ© de l’Atlantique, la Floride n’est pas Ă©pargnĂ©e. A Miami, le mercure affiche 35 degrĂ©s Celsius, soit 95 degrĂ©s Fahrenheit. « C’est l’enfer, c’est chaud, c’est une chaleur de folie », tĂ©moigne un habitant. LĂ  aussi, les habitants cherchent Ă  se rafraĂ®chir comme ils le peuvent, tentant de trouver une Ă©chappatoire Ă  cette chaleur oppressante.

Le Japon sous le feu des projecteurs

Outre les États-Unis et l’Europe, l’Asie n’est pas en reste. A Tokyo, au Japon, le thermomètre affiche 39,8 degrĂ©s. Sur les avenues de la capitale nipponne, les brumisateurs fonctionnent Ă  plein rĂ©gime et les ventilateurs individuels et Ă©ventails sont de mise. « Juste faire quelques pas, c’est dĂ©jĂ  Ă©puisant car on transpire dĂ©jĂ  en faisant rien », confie une passante.

Une vague de chaleur qui n’est pas sans consĂ©quence pour les habitants, dĂ©jĂ  affectĂ©s par les restrictions liĂ©es Ă  la pandĂ©mie de Covid-19. Ce rĂ©chauffement global est un rappel cruel de l’urgence de la situation climatique.

Un rĂ©pit Ă  l’horizon ? Pas vraiment…

Selon les prĂ©visions mĂ©tĂ©orologiques, cette vague de chaleur devrait durer toute la semaine. Une perspective qui inquiète les autoritĂ©s sanitaires du monde entier, confrontĂ©es Ă  une augmentation des risques pour la santĂ© des populations. DĂ©shydratation, coups de chaleur, aggravation des maladies chroniques… les risques sont nombreux et nĂ©cessitent une vigilance de tous les instants.

Alors, comment se protĂ©ger de la canicule ? Boire beaucoup d’eau, Ă©viter les efforts physiques, rester au frais, porter des vĂŞtements lĂ©gers… autant de recommandations qui peuvent aider Ă  mieux supporter ces tempĂ©ratures extrĂŞmes. En attendant, une chose est sĂ»re : la planète n’a pas fini de transpirer.

Retour en haut