Minelli, un nouveau chapitre douloureux de l’industrie de la chaussure française

minelli un nouveau chapitre douloureux de l indus 1 0 4793

Sommaire

C’est une nouvelle qui n’a Ă©chappĂ© Ă  personne dans le paysage de la mode tricolore : Minelli, le cĂ©lĂšbre chausseur français, est dĂ©sormais dans l’oeil du cyclone. En effet, la marque vient d’ĂȘtre placĂ©e en redressement judiciaire par le Tribunal de Commerce de Marseille. Un coup dur pour un acteur historique du prĂȘt-Ă -porter français qui, aprĂšs Naf Naf, AndrĂ©, CamaĂŻeu, Gap et Sergent Major, rejoint la liste grandissante des entreprises placĂ©es en redressement judiciaire depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie.

Un cocktail explosif pour Minelli

La nouvelle est tombĂ©e comme un couperet : Minelli est en redressement judiciaire. Cela fait suite Ă  une pĂ©riode de 18 mois marquĂ©e par une reprise par San Marina, elle-mĂȘme liquidĂ©e en fĂ©vrier dernier.

Mais alors, comment en est-on arrivĂ© lĂ  ? Selon Thomas Graffanino, manager chez Sia Partners, « à chaque fois, c’est le mĂȘme schĂ©ma qu’on retrouve. En termes d’habillement de prĂȘt-Ă -porter et chaussures, la situation post-covid a engendrĂ© une montĂ©e en puissance du e-commerce qui est de plus en plus prĂ©gnante. Et il faut s’attendre Ă  ce que d’autres marques suivent le mĂȘme chemin dans les annĂ©es Ă  venir. »

En effet, l’explosion du e-commerce, couplĂ©e Ă  la hausse des coĂ»ts de l’Ă©nergie, des matiĂšres premiĂšres et des loyers, constitue un cocktail dĂ©tonnant pour des marques comme Minelli qui se retrouvent dans une vĂ©ritable tempĂȘte parfaite.

La bataille de la survie

Minelli, c’est aussi et surtout 500 emplois rĂ©partis dans 120 magasins en France. Le placement en redressement judiciaire de la marque n’est donc pas sans consĂ©quence pour ses salariĂ©s. C’est Ă©galement un coup dur pour le secteur de la chaussure français, dĂ©jĂ  malmenĂ© par la crise sanitaire et la concurrence internationale.

Article complĂ©mentaire   La RĂ©volution Bitcoin : Entre TempĂȘtes et Espoirs

Mais alors, comment sauver les meubles ? L’objectif premier du redressement judiciaire est de permettre Ă  l’entreprise de se restructurer, de retrouver un Ă©quilibre Ă©conomique et, si possible, de prĂ©server les emplois. C’est un parcours semĂ© d’embĂ»ches, mais qui offre Ă©galement des opportunitĂ©s pour ceux qui sauront s’adapter.

Un avenir incertain

Si l’avenir de Minelli est incertain, il est Ă©vident que la marque va devoir se rĂ©inventer pour survivre. Que ce soit en repensant son modĂšle Ă©conomique, en se recentrant sur ses produits phares ou en dĂ©veloppant de nouvelles stratĂ©gies de distribution, Minelli devra faire preuve d’audace et d’innovation pour sortir la tĂȘte de l’eau.

Mais une chose est sĂ»re : Minelli ne sera pas le dernier Ă  faire face Ă  ces dĂ©fis. La crise sanitaire a bouleversĂ© le paysage de la mode française et de nombreux acteurs devront se rĂ©inventer pour survivre. En ces temps incertains, une chose est certaine : le monde de la mode est en pleine mutation et nous n’avons pas fini d’assister Ă  des bouleversements.

Alors que l’horizon semble bien sombre pour Minelli, la marque va devoir faire preuve de rĂ©silience pour traverser cette tempĂȘte. Mais si l’histoire de la mode française nous a appris quelque chose, c’est que rien n’est jamais figĂ© et que tout est possible. Ainsi, mĂȘme si les dĂ©fis sont grands, Minelli a encore toutes les cartes en main pour Ă©crire un nouveau chapitre de son histoire.

Retour en haut