Le monstre tache solaire responsable des aurores boréales de mai revient

le monstre tache solaire responsable des aurores b 1 0 23366

Sommaire

Accrochez-vous bien, amateurs de ciels √©toil√©s et de ph√©nom√®nes c√©lestes, car le spectacle est loin d’√™tre termin√©. Apr√®s avoir offert un incroyable ballet d’aurores bor√©ales visibles jusqu’en Floride et au Mexique en mai dernier, la tache solaire g√©ante appel√©e AR3664 fait son grand retour. Pr√©parez-vous √† lever les yeux vers le ciel durant les premi√®res semaines de juin, car la magie pourrait bien se reproduire.

Un rappel des événements de mai

En mai 2024, la Terre a été témoin de la plus puissante tempête géomagnétique depuis plus de deux décennies. Entre le 10 et le 12 mai, le ciel s’est embrasé de couleurs flamboyantes, visibles même dans des régions inhabituelles pour les aurores boréales. Comment cela a-t-il été possible ?

Cette explosion lumineuse a r√©sult√© de la collision de particules charg√©es, issues de cinq temp√™tes solaires, avec la magn√©tosph√®re terrestre. Le point d’origine¬†: une tache solaire massive, baptis√©e AR3664 (ou AR13664). Imaginez une tache sombre sur le soleil, plus de 15 fois plus large que notre plan√®te, bombardant la Terre de particules √©nerg√©tiques. Ce ph√©nom√®ne a transform√© le ciel nocturne quelques jours apr√®s la nouvelle lune de mai, permettant une observation optimale des aurores sans la moindre interf√©rence lumineuse.

Le retour du géant solaire

La rotation du soleil sur son axe, qui prend environ 27 jours, a temporairement fait dispara√ģtre AR3664 de notre vue, mais la tache solaire n’a pas cess√© ses activit√©s pour autant. Le 20 mai, elle a √©mis une √©ruption solaire class√©e X12, la plus forte observ√©e depuis septembre 2017. Cette activit√© a √©t√© capt√©e par la sonde Solar Orbiter de l’Agence spatiale europ√©enne.

Article compl√©mentaire   Pr√©venir les crampes musculaires : conseils d'une nutritionniste

Et voici la bonne nouvelle pour les amateurs d’aurores bor√©ales : AR3664 revient en position visible √† la fin de mai et au d√©but de juin, co√Įncidant une fois de plus avec la nouvelle lune du 6 juin. Selon le physicien solaire Ryan French, du National Solar Observatory (NSO) √† Boulder, Colorado, cette p√©riode repr√©sente une nouvelle fen√™tre d’opportunit√© pour observer des √©ruptions solaires majeures.

Préparer son observation

Pour avoir une chance d’admirer ce spectacle c√©leste, il faudra s’√©loigner des lumi√®res des villes et chercher des cieux d√©gag√©s. Les nuits autour du 6 juin seront particuli√®rement propices, mais restez √©galement attentifs √† la p√©riode suivante, car les chances de voir des aurores bor√©ales ne sont pas exclusives √† ces dates.

M√™me apr√®s la nouvelle lune de juin, il pourrait y avoir d’autres occasions d’apercevoir des aurores cette ann√©e. En effet, les taches solaires apparaissent plus fr√©quemment et d√©clenchent des √©ruptions solaires plus puissantes au sommet du cycle d’activit√© de 11 ans du soleil, connu sous le nom de maximum solaire. Les scientifiques pensent que le maximum du cycle actuel pourrait d√©j√† √™tre en cours, arrivant plus t√īt et avec plus d’intensit√© que pr√©vu. Cependant, nous ne pourrons d√©terminer le moment pr√©cis du maximum qu’apr√®s sa fin, lorsque l’activit√© solaire se calmera √† nouveau.

Pourquoi AR3664 est-elle si spéciale ?

Cette tache solaire n’est pas seulement grande par sa taille. Elle se trouve √† un endroit strat√©gique sur le soleil, juste √† droite du centre de notre perspective terrestre, ce qui maximise ses connexions avec la Terre. C’est exactement l√† que se sont produites les grandes √©ruptions de mai. Toutefois, m√™me si elle se trouvait l√©g√®rement √† gauche du centre, une √©ruption suffisamment importante pourrait toujours affecter la Terre, selon Ryan French.

Article compl√©mentaire   Quand la canicule s'empare de l'Europe et du monde : une semaine de feu en perspective

L’importance de la nouvelle lune

La nouvelle lune du 6 juin sera particuli√®rement int√©ressante¬†: elle se l√®ve exactement 27 jours apr√®s le 10 mai, date du d√©but des temp√™tes solaires de mai. Cette co√Įncidence pourrait bien annoncer un nouvel √©pisode d’activit√© g√©omagn√©tique extr√™me. Si les aurores sont visibles pr√®s de chez vous, il sera crucial de s‚Äô√©loigner des √©clairages artificiels et des nuages pour profiter pleinement de ce spectacle naturel.

À quoi s’attendre au cours des prochains mois

Les mois √† venir pourraient offrir d’autres occasions d’observer des aurores bor√©ales, gr√Ęce √† l’activit√© solaire accrue attendue pendant le maximum solaire. Bien que nous ne puissions pas pr√©dire exactement quand le maximum se produira, il est clair que nous vivons une p√©riode d‚Äôintense activit√© solaire.

Cela pourrait se traduire par des spectacles lumineux récurrents dans notre ciel nocturne, alors restez vigilants et prêts à sortir vos appareils photo et caméras. Les aurores boréales, avec leurs teintes changeantes de vert, rose, rouge et violet, sont un phénomène naturel à ne pas manquer.

Les amateurs d’astronomie et les curieux du ciel nocturne sont √† nouveau sur le qui-vive. Le retour de la tache solaire AR3664 annonce potentiellement de nouvelles temp√™tes g√©omagn√©tiques et des aurores bor√©ales spectaculaires. Avec un peu de chance et de pr√©paration, le mois de juin pourrait offrir des nuits enchant√©es par des lumi√®res c√©lestes. Alors, pr√©parez vos jumelles, trouvez un endroit d√©gag√© loin des lumi√®res de la ville, et laissez-vous √©blouir par la magie du cosmos.

Un ciel enflamm√© √† l’horizon

La rotation continue du soleil nous réserve encore bien des surprises. En surveillant attentivement les prévisions solaires et en profitant des nuits de nouvelle lune, nous pourrions être les témoins privilégiés de l’un des plus beaux spectacles naturels sur Terre. Ne manquez pas cette opportunité unique de contempler les merveilles du ciel.

Retour en haut