L’ambassadeur de France au Niger Sylvain Itté quitte son poste : une décision qui fait débat

l ambassadeur de france au niger sylvain itte qui 4 0 4823

Sommaire

C’est dans la fraîcheur de l’aube de ce mercredi que Sylvain Itté, l’ambassadeur de France au Niger, a quitté Niamey. Accompagné de six de ses collaborateurs, il a d’abord fait une escale au Tchad avant d’embarquer pour Paris. Ce départ fait suite à l’ordre d’expulsion délivré par le régime militaire nigérien fin août, une décision qui a suscité un débat animé aussi bien en France qu’au Niger.

Une expulsion ordonnée, une ambassade assiégée

La situation était tendue depuis la fin août quand le régime militaire avait ordonné l’expulsion de l’ambassadeur et de son équipe. Face à cette décision, Sylvain Itté et ses collaborateurs avaient choisi de se retrancher derrière les murs de l’ambassade de France à Niamey. Une situation de crise qui a duré plusieurs semaines, mettant en exergue les tensions diplomatiques existantes entre la France et le Niger.

Les annonces d’Emmanuel Macron

C’est dimanche soir, lors d’une intervention chez nos confrères de TF1 et France Télévisions, qu’Emmanuel Macron a confirmé le départ de l’ambassadeur. Le président français a également annoncé le rapatriement des 1500 soldats français déployés au Niger d’ici la fin de l’année, une mesure qui représente un tournant majeur dans la présence militaire française au Sahel.

Réactions au Niger

À Niamey, les réactions à ces annonces sont unanimes. Les Nigériens se disent fiers du départ de l’armée française et de son ambassadeur. Une aide extérieure jugée inefficace au fil des décennies, suggérant un sentiment d’indépendance croissant vis-à-vis de la France.

Le déploiement des forces françaises au Sahel

Il convient de rappeler que le déploiement des forces françaises au Sahel avait été organisé en 2013 à la demande successive du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Depuis, ces trois états ont changé de régime, une évolution politique majeure qui a sans doute joué un rôle dans les récentes décisions.

Article complémentaire   Regard sur le Haut-Karabakh : un exode qui ne laisse personne indifférent

Les enjeux sécuritaires

Il est cependant important de souligner que ces pays pourraient être confrontés à des enjeux sécuritaires majeurs. En effet, l’expansion djihadiste du Mali pourrait se déporter vers le Niger, laissant présager une détérioration du climat sécuritaire.

Le sort de Bazoom, une question en suspens

Enfin, un autre point de tension reste la situation du président Bazoom. Détenu depuis fin juillet avec sa femme et son fils, le président Bazoom refuse de démissionner. Pour Emmanuel Macron, il reste la seule autorité légitime du pays. Une position qui pourrait être amenée à évoluer dans les prochains mois, compte tenu de la situation politique complexe du Niger.

En conclusion, le départ de l’ambassadeur Sylvain Itté marque la fin d’une époque et s’inscrit dans un contexte de transformations politiques et sécuritaires majeures pour le Niger et la région du Sahel. Alors que l’avenir reste incertain, une chose est sûre : les relations entre la France et le Niger entrent dans une nouvelle ère.

  • DELINATURE Noir
  • VADIGRAN - Graines pour Oiseaux Niger 1Kg - VA-213010
Retour en haut