L’accord entre Microsoft et Sony : la saga de Call of Duty continue sur Playstation

l accord entre microsoft et sony la saga de call of duty

Sommaire

Les divisions de la sphère du jeu vidĂ©o ont longtemps Ă©tĂ© alimentĂ©es par les rivalitĂ©s entre gĂ©ants de l’industrie. Cependant, changeant la donne, Microsoft et Sony ont rĂ©cemment conclu un accord pour que l’emblĂ©matique sĂ©rie de jeux Call of Duty reste sur Playstation. Une nouvelle qui fait grand bruit dans l’univers du gaming.

La fin d’une Ă©poque : approbation de l’acquisition d’Activision par Microsoft

C’est une nouvelle qui a secouĂ© l’industrie du jeu vidĂ©o : l’approbation judiciaire amĂ©ricaine de l’acquisition d’Activision par Microsoft. Ce qui, Ă  l’origine, ressemblait Ă  un simple rapprochement entre deux acteurs majeurs du secteur, a rapidement pris des proportions gigantesques, avec des enjeux bien plus vastes. Microsoft, en s’emparant d’Activision, a rĂ©cupĂ©rĂ© dans son escarcelle l’un des jeux vidĂ©o les plus populaires de l’histoire : Call of Duty. Un tremblement de terre pour les gamers et le monde du jeu vidĂ©o.

Donc, la question qui se posait après cette acquisition Ă©tait la suivante : qu’adviendrait-il de la disponibilitĂ© de Call of Duty sur Playstation, la plateforme concurrente de Microsoft ? La rĂ©ponse est venue sous forme d’un accord, annoncĂ© via un tweet de Phil Spencer, le visage de Xbox, la branche jeux vidĂ©o de Microsoft.

Un mariage de raison entre Microsoft et Sony

Dans son tweet, Phil Spencer annonce que « Microsoft et Playstation ont signĂ© un accord contraignant pour maintenir Call of Duty sur Playstation Ă  la suite de l’acquisition d’Activision Blizzard. Nous attendons avec impatience un avenir oĂą les joueurs du monde entier auront plus de choix pour jouer Ă  leurs jeux prĂ©fĂ©rĂ©s. » Le message est clair : Call of Duty va rester sur Playstation, et c’est une victoire pour les joueurs.

Article complĂ©mentaire   Apple Vision Pro : L'incroyable innovation d'Apple dans la rĂ©alitĂ© mixte

Brad Smith, prĂ©sident de Microsoft, a Ă©galement commentĂ© cet accord, soulignant que depuis le dĂ©but de cette acquisition, Microsoft s’est engagĂ© Ă  rĂ©pondre aux prĂ©occupations des rĂ©gulateurs, des dĂ©veloppeurs de jeux et des consommateurs. Il insiste sur le fait que mĂŞme après l’approbation de cette acquisition, Microsoft restera concentrĂ© sur le fait que Call of Duty doit rester disponible sur le plus de plateformes possibles pour le plus grand nombre de consommateurs.

L’avenir de Call of Duty : les dĂ©tails de l’accord

L’accord signĂ© entre Microsoft et Sony reste toutefois mystĂ©rieux. Les termes prĂ©cis de l’accord n’ont pas Ă©tĂ© divulguĂ©s, laissant place Ă  d’innombrables spĂ©culations. Sony avait initialement refusĂ© l’idĂ©e d’un contrat de 10 ans, semblable Ă  celui que Microsoft avait proposĂ© Ă  Nintendo et Nvidia. Alors, de quoi cet accord est-il constituĂ© ? Est-ce un contrat de 10 ans, 5 ans ou une autre durĂ©e ? Les dĂ©tails de cet accord sont encore Ă  dĂ©finir.

Cependant, ce qui est clair, c’est que Microsoft ne semble pas vouloir limiter la disponibilitĂ© de Call of Duty Ă  sa propre plateforme. Au contraire, leur ambition est d’Ă©tendre la portĂ©e de Call of Duty Ă  plus de 150 millions de nouveaux appareils, grâce Ă  leurs accords avec Nintendo, Nvidia et maintenant Sony. Une stratĂ©gie qui va Ă  l’encontre de celle adoptĂ©e avec Bethesda, oĂą Microsoft a dĂ©cidĂ© de rendre des jeux comme Starfield exclusifs Ă  Xbox et PC.

Le futur de Call of Duty sur Playstation

L’annonce de cet accord est une excellente nouvelle pour les fans de Call of Duty sur Playstation. Cela signifie que leur jeu prĂ©fĂ©rĂ© ne disparaĂ®tra pas de leur console de choix. Cependant, il reste Ă  voir comment les choses Ă©volueront en 2024, lorsque le contrat d’exclusivitĂ© de Sony pour Call of Duty prendra fin.

Article complĂ©mentaire   Le ASUS ROG Ally: une performance surprenante pour un gaming Ă  4K

Microsoft a promis que tous les nouveaux contenus et fonctionnalitĂ©s de Call of Duty seraient disponibles simultanĂ©ment sur toutes les plateformes. Cela signifie que les joueurs Playstation n’auront plus Ă  attendre pour accĂ©der aux nouvelles mises Ă  jour, comme c’est actuellement le cas. C’est une Ă©volution majeure et un pas vers l’avenir de l’industrie du jeu vidĂ©o, oĂą les murs entre les diffĂ©rentes plates-formes tombent progressivement.

Enfin, l’avenir de Call of Duty semble s’Ă©claircir. MalgrĂ© les bouleversements et les incertitudes, les joueurs peuvent se rassurer : leur jeu prĂ©fĂ©rĂ© restera sur leur plateforme de choix. Un soulagement pour la communautĂ© de gamers, qui attend maintenant avec impatience les prochaines aventures de leur jeu favori. Cette saga de l’industrie du jeu vidĂ©o n’est pas encore terminĂ©e et il est probable que de nouveaux rebondissements attendent les joueurs dans le futur. Cependant, une chose est sĂ»re : Call of Duty restera sur Playstation, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Retour en haut