La nomination de To Lam comme président du Vietnam confirmée

la nomination de to lam comme president du vietnam 1 0 7963

Sommaire

Mercredi 22 mai 2024 marque un tournant significatif pour le Vietnam. To Lam, ancien ministre de la SĂ©curitĂ© publique, a Ă©tĂ© confirmĂ© comme prĂ©sident du pays par l’AssemblĂ©e nationale, après un vote Ă  bulletin secret. Cette dĂ©cision intervient Ă  un moment crucial pour le pays, secouĂ© par des purges anticorruption et des changements politiques majeurs.

Une Ă©lection sans surprise

L’AssemblĂ©e nationale vietnamienne a approuvĂ© Ă  une Ă©crasante majoritĂ© la nomination de To Lam. Sur les 473 dĂ©putĂ©s, 472 ont votĂ© en sa faveur, selon les sources officielles. To Lam, âgĂ© de 66 ans, occupait le poste de ministre de la SĂ©curitĂ© publique depuis 2016. Durant son mandat, il a adoptĂ© une ligne dure contre les mouvements de dĂ©fense des droits humains, renforçant ainsi son image d’homme fort.

Quelques heures avant le vote, une dĂ©cision cruciale a Ă©tĂ© prise : To Lam a Ă©tĂ© dĂ©mis de sa fonction de ministre de la SĂ©curitĂ© publique. Cette mesure surprenante semblait indiquer une hĂ©sitation parmi l’Ă©lite politique vietnamienne Ă  lui accorder un tel cumul de responsabilitĂ©s. Selon Nguyen Khac Giang, chercheur invitĂ© Ă  l’Institut Yusof Ishak de l’ISEAS, « l’indĂ©cision sur le poste de ministre de la SĂ©curitĂ© publique montre que les autres membres de l’Ă©lite ont hĂ©sitĂ© Ă  accorder ce poste Ă  l’un des protĂ©gĂ©s de To Lam. » To Lam lui-mĂŞme aurait Ă©tĂ© rĂ©ticent Ă  abandonner le contrĂ´le sur ce ministère, qui est un outil central de la campagne anticorruption.

Un contexte politique tumultueux

La nomination de To Lam survient après la dĂ©mission spectaculaire de Vo Van Thuong, son prĂ©dĂ©cesseur, en mars dernier. Ce dernier, âgĂ© de 53 ans, n’aura occupĂ© la prĂ©sidence que pendant un an avant d’ĂŞtre emportĂ© par une vague de purges anticorruption. Ces changements s’inscrivent dans une dynamique plus vaste de rĂ©formes politiques et d’Ă©limination des pratiques corruptives, menĂ©es sous l’Ă©gide de Nguyen Phu Trong, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du Parti communiste vietnamien. Ce dernier, considĂ©rĂ© comme l’architecte de la campagne de lutte contre la corruption, jouit d’une popularitĂ© certaine auprès de l’opinion publique vietnamienne.

Article complĂ©mentaire   Les ombres du passĂ© troublent la Chambre des communes canadienne

To Lam n’est pas Ă©tranger Ă  ces purges. Son rĂ´le dans ces opĂ©rations a Ă©tĂ© dĂ©cisif, renforçant sa position au sein de l’appareil d’État. Selon Zachary Abuza, professeur au National War College de Washington, « M. Lam a jouĂ© un rĂ´le crucial dans les purges anticorruption, ce qui a consolidĂ© sa position et son influence. »

Un futur sous surveillance

La confirmation de To Lam Ă  la prĂ©sidence du Vietnam soulève plusieurs questions quant Ă  l’avenir politique du pays. Ayant dĂ©jĂ  marquĂ© son passage au ministère de la SĂ©curitĂ© publique par une rĂ©pression sĂ©vère des mouvements de dĂ©fense des droits humains, on peut s’attendre Ă  une continuitĂ© dans cette approche. Son ascension au poste de prĂ©sident pourrait renforcer cette ligne dure, stabilisant le pouvoir en place mais risquant Ă©galement d’accentuer les tensions internes et internationales.

Les observateurs politiques s’interrogent sur les implications de cette nomination pour la politique intĂ©rieure et les relations internationales du Vietnam. To Lam, avec son passĂ© de ministre de la SĂ©curitĂ© publique, pourrait continuer Ă  exercer une influence significative sur les politiques de sĂ©curitĂ© nationale et de lutte contre la corruption.

RĂ©actions internationales

La communauté internationale surveille de près ces développements au Vietnam. Les relations entre le Vietnam et les grandes puissances mondiales, notamment les États-Unis et la Chine, pourraient être influencées par cette nomination. Le président chinois Xi Jinping a déjà établi des liens étroits avec le Parti communiste vietnamien, comme en témoigne sa rencontre avec Nguyen Phu Trong en décembre dernier à Hanoï. Il reste à voir comment To Lam naviguera dans ce contexte géopolitique complexe.

Autres articles récents

En parallèle Ă  ces Ă©vĂ©nements au Vietnam, le monde est tĂ©moin de divers incidents marquants. Voici quelques faits rĂ©cents qui ont attirĂ© l’attention :

  1. Mexique : Neuf morts et 50 blessĂ©s dans l’effondrement d’un chapiteau pendant un meeting Ă©lectoral. Cet incident tragique s’est produit lors d’un rassemblement politique, suscitant une onde de choc Ă  travers le pays.

  2. Iran : Ultime hommage populaire au prĂ©sident RaĂŻssi dans sa ville natale. Le prĂ©sident iranien a Ă©tĂ© honorĂ© par une foule immense, tĂ©moignant de son influence et de sa popularitĂ© dans sa rĂ©gion d’origine.

  3. Ukraine : Au moins sept morts dans des frappes russes sur Kharkiv. Les tensions en Ukraine continuent de monter, avec de nouvelles attaques meurtrières dans la ville de Kharkiv.

  4. La Chine a lancé des manœuvres militaires comme « punition sévère » envers Taïwan. La situation dans le détroit de Taïwan demeure tendue, avec des démonstrations de force militaire de la part de la Chine.

  5. Frappes meurtrières Ă  Gaza, feu vert israĂ©lien Ă  des nĂ©gociations pour libĂ©rer les otages. Le conflit israĂ©lo-palestinien reste un point chaud, avec des dĂ©veloppements rĂ©cents sur le front des nĂ©gociations d’otages.

  6. Royaume-Uni : Le duel Sunak-Starmer dĂ©marre pour les lĂ©gislatives. La course pour les prochaines Ă©lections lĂ©gislatives au Royaume-Uni s’intensifie, avec Rishi Sunak et Keir Starmer en tĂŞte d’affiche.

  7. Élections au Mexique : Des répétitions dans les communautés les plus reculées. Les élections au Mexique approchent, avec des efforts pour inclure les communautés éloignées dans le processus électoral.

  8. Une alpiniste nĂ©palaise bat le record fĂ©minin de l’ascension la plus rapide de l’Everest. Un exploit impressionnant qui met en lumière la rĂ©silience et la dĂ©termination des alpinistes.

  9. Inquiétude dans le « Petit Haïti » de Saint-Domingue après le plébiscite du président Abinader. Les conséquences politiques du plébiscite au sein de la communauté haïtienne de Saint-Domingue soulèvent des questions.

  10. Raid Ă  l’ambassade mexicaine Ă  Quito : la CIJ rend un premier verdict. Un raid controversĂ© Ă  l’ambassade mexicaine en Équateur a menĂ© Ă  une dĂ©cision prĂ©liminaire de la Cour internationale de justice.

  11. Vote sous tension Ă  l’ONU pour crĂ©er une commĂ©moration du gĂ©nocide de Srebrenica. Les discussions autour de la commĂ©moration de ce gĂ©nocide marquent un moment crucial pour la mĂ©moire historique et la justice internationale.

  12. Violences en Équateur : les autoritĂ©s dĂ©clarent l’Ă©tat d’urgence dans sept des 24 provinces. Les tensions en Équateur montent, avec des violences qui poussent le gouvernement Ă  prendre des mesures drastiques.

Article complĂ©mentaire   TaĂŻwan, une Ă®le stratĂ©gique aux enjeux mondiaux

Conclusion : un avenir incertain mais surveillé

La confirmation de To Lam comme prĂ©sident du Vietnam marque une nouvelle Ă©tape dans l’Ă©volution politique du pays. Son passĂ© de ministre de la SĂ©curitĂ© publique et son rĂ´le dans les purges anticorruption posent les bases d’une prĂ©sidence forte et potentiellement controversĂ©e. Les yeux du monde sont dĂ©sormais tournĂ©s vers le Vietnam, alors que To Lam prend les rĂŞnes d’un pays en pleine transformation. Le futur du Vietnam sous sa prĂ©sidence reste incertain, mais chaque mouvement sera minutieusement observĂ© par les analystes et la communautĂ© internationale.

  • Nomination - 030253/27 - Maillon pour bracelet composable Femme - Acier inoxydable et Or jaune 18 cts
  • Nomination - 030506 - Maillon pour bracelet composable - Femme - Acier inoxydable et Or jaune 18 cts
  • Nomination - 030212 - Maillon pour bracelet composable Mixte - Acier inoxydable et Or jaune 18 cts
Retour en haut