Geert Wilders annonce un accord pour un nouveau gouvernement aux Pays-Bas

geert wilders annonce un accord pour un nouveau go 1 0 24171

Sommaire

Un accord historique pour un gouvernement de coalition aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, une étape cruciale vient d’être franchie dans la formation d’un gouvernement de coalition qui pourrait bien marquer l’histoire du pays. Geert Wilders, le leader du Parti pour la Liberté (PVV), a annoncé qu’un accord a été trouvé entre les quatre partis en négociation. Cette coalition inédite ouvre la voie à la formation du premier gouvernement néerlandais dirigé par l’extrême droite.

Wilders, dont le parti a remporté les élections nationales il y a plus de six mois, n’a pas immédiatement divulgué les détails de l’accord. « Un accord est conclu, vous en saurez plus dans les prochaines heures, jours, » a-t-il déclaré aux journalistes à La Haye.

La composition du nouveau gouvernement

Le nouveau cabinet ministériel sera composé de membres des quatre partis de la coalition ainsi que d’experts externes, constituant ainsi une administration technocratique. Avant de pouvoir prêter serment devant le roi des Pays-Bas Willem-Alexander, les ministres pressentis devront passer des entretiens devant la chambre basse du Parlement. Aucune date précise n’a été fixée pour ces entretiens.

Les partis de la coalition

Le Parti pour la Liberté de Geert Wilders a largement remporté les élections de novembre, mais il a fallu plusieurs mois pour aboutir à un accord de coalition. Wilders, figure controversée ayant déjà été condamné pour insultes envers des Marocains, a accepté de ne pas devenir Premier ministre en raison de l’opposition de ses partenaires de coalition.

Le gouvernement en formation comprendra des membres des partis suivants :

  • Le Parti pour la Liberté (PVV) de Geert Wilders.
  • Le Parti Populaire pour la Liberté et la Démocratie (VVD), centre-droit, anciennement dirigé par Mark Rutte.
  • Le Mouvement Fermier Citoyen (BBB), un parti populiste.
  • Le Nouveau Contrat Social (NSC), un parti centriste.
Article complémentaire   Mandats d'arrêt de la CPI contre des dirigeants du Hamas et d'Israël

Un nouveau Premier ministre en vue

La semaine dernière, Dick Schoof, ancien chef de l’agence de renseignement néerlandaise, a été nommé candidat pour succéder à Mark Rutte comme Premier ministre. Cette nomination intervient dans un contexte de changement politique majeur aux Pays-Bas, où les partis établis doivent composer avec la montée des formations populistes et d’extrême droite.

Des politiques controversées

L’accord de coalition publié par les partis détaille des objectifs politiques qui ont déjà fait l’objet de débats intenses. Parmi les mesures les plus controversées, on trouve :

  • L’introduction de mesures strictes pour les demandeurs d’asile.
  • L’abolition de la réunification familiale pour les réfugiés.
  • Une réduction du nombre d’étudiants internationaux accueillis dans le pays.

Ces propositions ont suscité des interrogations quant à leur faisabilité juridique et constitutionnelle, certains analystes et fonctionnaires remettant en question leur mise en œuvre.

Le contexte politique néerlandais

La formation de cette nouvelle coalition intervient après une période d’incertitude et de négociations prolongées. Les résultats des élections de novembre dernier avaient déjà mis en lumière la montée en puissance du Parti pour la Liberté et la difficulté pour Geert Wilders de trouver des partenaires de coalition prêts à travailler avec lui.

Le Parti Populaire pour la Liberté et la Démocratie (VVD) avait, sous la direction de Mark Rutte, dominé la scène politique néerlandaise pendant plus d’une décennie. Cependant, les récentes élections ont montré un changement dans les préférences électorales, favorisant les partis populistes et d’extrême droite.

Les prochaines étapes

Avec l’accord de coalition en place, les prochaines étapes incluent la nomination formelle des ministres et leur approbation par la chambre basse du Parlement. Une fois ces formalités accomplies, le nouveau gouvernement pourra prêter serment devant le roi Willem-Alexander.

Article complémentaire   Commande Publique : Maîtriser les Règles pour une Gestion Efficace et Conforme

Il reste à voir comment cette coalition inédite naviguera dans les eaux troubles de la politique néerlandaise et européenne. Les défis sont nombreux, allant de la gestion de l’immigration à la politique économique, en passant par les relations internationales.

L’annonce de Geert Wilders concernant la formation d’un nouveau gouvernement de coalition marque un tournant politique majeur aux Pays-Bas. Cette coalition inédite, composée de partis de droite, de centre-droit et de centristes, promet de transformer le paysage politique du pays. Alors que les mesures politiques controversées proposées par les partis de la coalition continuent de faire débat, l’avenir de ce gouvernement et son impact sur les Pays-Bas restent à surveiller de près. Une nouvelle ère politique s’ouvre, suscitant à la fois espoir et inquiétude parmi les citoyens néerlandais.

  • EVTI Carte à gratter voyage surprise - Billet avion annonce Personnalisable - Boarding pass - Carte embarquement personnalisable à offrir - idée Cadeau personnalisée pour Anniversaire EVJF fête
  • HWC Trading FR A3 Stir Crazy Gene Wilder Cadeaux imprimés affiche photo autographe signée pour les fans de cinéma - A3 Encadré
Retour en haut