Campagne électorale européenne : suivez les déplacements et débats des candidats

campagne electorale europeenne suivez les deplacem 1 0 23727

Sommaire

La campagne Ă©lectorale europĂ©enne bat son plein et les candidats sillonnent les 27 États membres pour convaincre les Ă©lecteurs. Du lundi au vendredi, nous suivons les dĂ©placements et les prises de parole des principales tĂŞtes de liste, ainsi que les dĂ©bats entre candidats en France et dans toute l’Europe. DĂ©couvrez les moments forts de cette campagne, avec un focus sur les discours, les rĂ©unions publiques et les rencontres sur le terrain.

Marion Maréchal clôt sa campagne à Nice en rappelant ses « priorités vitales »

La candidate Marion MarĂ©chal a clĂ´turĂ© sa campagne Ă  Nice en mettant en avant ses prioritĂ©s : la civilisation europĂ©enne, les traditions chrĂ©tiennes et le combat contre La France Insoumise. Lors d’un meeting, elle a rĂ©itĂ©rĂ© son engagement pour le Pacte Vert et contre « l’assistanat ». Elle a Ă©galement adressĂ© un message aux Ă©lecteurs des RĂ©publicains (LR), soulignant une potentielle alliance entre LR et Emmanuel Macron, et critiquant ceux qui soutiennent Ursula von der Leyen ou la rĂ©gularisation des migrants clandestins.

Marion MarĂ©chal a terminĂ© son discours en interpellant les Ă©lecteurs du Rassemblement National (RN), en particulier Jordan Bardella, qu’elle considère comme Ă©tant trop sĂ»r de son Ă©lection. Elle a incitĂ© les Ă©lecteurs Ă  prĂ©fĂ©rer Ă©lire quelqu’un qu’ils connaissent, plutĂ´t que « le 31ème inconnu de sa liste ». Dimanche 9 juin sera dĂ©cisif pour elle.

Au Cannet, François-Xavier Bellamy met dos à dos le camp présidentiel et le RN

François-Xavier Bellamy a tenu son dernier grand meeting au Cannet, où il a réuni environ 1 500 personnes. La droite cherche à mobiliser ses troupes à quatre jours des élections européennes. Bellamy a alterné entre humour et attaques politiques, critiquant autant la Macronie que le Rassemblement National, les accusant de jouer une opposition factice entre progressistes et populistes. Il a reproché au RN de ne pas avoir su utiliser les mandats que les Français leur ont confiés.

Article complĂ©mentaire   Les mystères de l'armĂ©e chinoise et l'absence de son ministre de la dĂ©fense

Bellamy s’est montrĂ© convaincu que sa liste obtiendrait plus de 5% des suffrages et a promis de se battre dès lundi pour demander les changements nĂ©cessaires pour la France. MalgrĂ© des sondages stagnants Ă  7%, il a assurĂ© que la droite continuerait Ă  se battre jusqu’au bout.

« Voter Bardella, c’est frapper dans le vide », lance Eric Zemmour Ă  Nice

Eric Zemmour a également conclu sa campagne à Nice, où il a axé son discours sur la supériorité présumée de la civilisation européenne et ses critiques envers le multiculturalisme. Il a ciblé les migrants, les LGBT et les médias du service public, tout en critiquant Jordan Bardella du RN, qualifiant son appel à un référendum anti-Macron de futile.

Zemmour a affirmĂ© que voter Bardella reviendrait Ă  une victoire inutile, tant en Europe qu’en France, et a prĂ©dit que le RN n’apporterait aucun changement significatif mĂŞme s’ils arrivaient premiers aux Ă©lections europĂ©ennes.

A Lorient, ValĂ©rie Hayer rappelle les bienfaits de l’Union europĂ©enne

ValĂ©rie Hayer, tĂŞte de liste du camp prĂ©sidentiel, a tenu un meeting Ă  Lorient oĂą elle a Ă©voquĂ© les commĂ©morations du DĂ©barquement et la situation actuelle en Europe. Elle a soulignĂ© l’importance de l’Union europĂ©enne pour maintenir la paix et la libertĂ© depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Hayer a rappelĂ© les bĂ©nĂ©fices que l’UE a apportĂ©s, notamment en termes de coopĂ©ration Ă©conomique et politique, et a encouragĂ© les Ă©lecteurs Ă  soutenir ce projet pour continuer Ă  garantir une stabilitĂ© et une prospĂ©ritĂ© durables pour tous les citoyens europĂ©ens.

La campagne Ă©lectorale europĂ©enne de 2024 est marquĂ©e par des dĂ©bats intenses et des prises de position tranchĂ©es. Les candidats ont multipliĂ© les dĂ©placements et les discours pour convaincre les Ă©lecteurs de la pertinence de leurs programmes. Entre les appels Ă  la prĂ©servation des traditions, les critiques envers l’immigration et les revendications de souverainetĂ© nationale, les enjeux sont nombreux et les Ă©lecteurs devront faire un choix crucial le 9 juin. Les rĂ©sultats de ces Ă©lections dĂ©termineront l’avenir des politiques europĂ©ennes et l’orientation de l’UE pour les annĂ©es Ă  venir.

Article complĂ©mentaire   La course aux parrainages pour les prĂ©sidentielles sĂ©nĂ©galaises : un dĂ©fi colossal pour les candidats

Restez informés et suivez les prochains développements de cette campagne électorale palpitante.

Retour en haut